Uréaplasmose chronique chez l'homme: causes et méthodes de traitement

L'uréeplasmose chronique est un processus inflammatoire dans les organes du système urinaire et reproducteur, caractérisé par des périodes alternées de rémission et de rechute. Un tel phénomène peut être basé sur un traitement aigu insuffisamment effectué, le non-respect des mesures préventives et d'autres raisons. La maladie est compliquée par le fait qu'elle peut passer sous le couvert de prostatite, cystite, urétrite et autres pathologies. Par conséquent, il est important de mener un diagnostic correct et une thérapie complexe.

Qu'est-ce que l'uréeplasmose chronique

Causes de la maladie de l'uréeplasma

Parmi les principaux facteurs déterminant le développement de l'uréeplasmose chronique chez l'homme, on peut distinguer:

  • affaiblissement du système immunitaire;
  • changement de partenaire sexuel;
  • prendre des médicaments antibactériens;
  • médicaments à base d'hormones;
  • vie sexuelle précoce;
  • relations sexuelles sans équipement de protection;
  • faible niveau d'hygiène et de conditions de vie;
  • fréquentes situations stressantes, etc.

Comment survient la maladie ureaplasma

La cause de l'uréeplasmose chez les nouveau-nés est une forme chronique de cette maladie chez la mère. Les enfants deviennent infectés lors de l'accouchement, en passant par le canal de naissance.

Modes de transmission de la maladie

Actuellement, l'uréeplasmose chronique est considérée comme une maladie sexuellement transmissible, elle peut donc être transmise par contact sexuel. Une autre façon consiste à transmettre l'agent pathogène de la mère au nouveau-né. D'autres méthodes de pénétration des bactéries dans le corps d'une personne par une autre sont inconnues. Les poignées de main, un baiser, des objets communs et d'autres moyens n'affectent pas la possibilité d'infection.

Les symptômes de l'uréeplasma chronique

Le tableau clinique suivant est caractéristique de l'uréeplasmose chronique:

  • envie fréquente de drainer l'urine;
  • des gouttes de pus ou de mucus sont sécrétées par le pénis;
  • l'urètre est enflé, hyperémique;
  • sensation de brûlure lors de l'écoulement de l'urine;
  • douleur dans le bas du dos, le bas de l'abdomen, la région inguinale;
  • difficulté à uriner;
  • poches et hyperémie de la tête du pénis;
  • traces de sang dans l'urine, le sperme;
  • douleur lors d'un contact sexuel;
  • maux de tête;
  • faiblesse générale, fatigue.

Au fil du temps, vous pouvez observer des conséquences de l'uréeplasmose chez l'homme comme une violation de la fonction sexuelle, le développement de pathologies du système urinaire, une diminution significative de l'immunité et l'attachement d'autres infections.

Complications possibles

L'une des complications les plus graves de l'uréeplasmose chronique est une diminution de l'activité sexuelle et de l'infertilité. Les spermatozoïdes ne peuvent pas se développer normalement, car les bactéries interfèrent avec leur formation. De plus, la maladie modifie la composition chimique du liquide séminal, ce qui limite la mobilité des cellules germinales et conduit à leur affaiblissement et à leur mort prématurée.

Entre autres complications non moins dangereuses:

  • éjaculation prématurée;
  • impuissance;
  • baisse de la libido;
  • cystite chronique;
  • prostatite;
  • polyarthrite rhumatoïde et autres.

Diagnostic de l'uréeplasmose

Si vous trouvez les symptômes ci-dessus, un homme doit se rendre à la clinique, prendre rendez-vous et poser un diagnostic. Dans le même temps, certaines exigences sont imposées à la recherche en laboratoire: il est nécessaire non seulement d'établir le fait de la présence de bactéries dans le matériel d'essai, mais de déterminer leur activité. Cela est dû à la nature conditionnellement pathogène du microbe. Pour l'analyse, prenez du sang, de l'urine, du sperme.

Diagnostic de l'uréeplasmose

Le diagnostic de l'uréeplasmose chronique repose sur l'utilisation de plusieurs méthodes de recherche.

  • Immunodosage enzymatique. Montre la présence d'anticorps contre l'uréeplasma, ainsi que l'activité du microbe.
  • Réaction en chaîne par polymérase. La base est la détection de particules génétiques de la bactérie. Il permet de déterminer la quantité de microorganismes dans une unité de mesure.
  • Immunofluorescence. Détecte les anticorps dans le sang.
  • Semis bactérien. Elle consiste à placer le biomatériau sur un support spécial avec identification ultérieure du microbe et comptage de sa quantité.
Obzoroff recommande Traitement de l'hypertension avec des médicaments et des herbes, application Recardio

Sur la base des données reçues, le médecin prescrit un traitement.

Méthodes de traitement des maladies

Le traitement de l'uréeplasma, en particulier dans le cours chronique de la maladie, est effectué dans plusieurs directions. Tout d'abord, l'utilisation de médicaments antibactériens visant à détruire les bactéries est indiquée. Une préparation appropriée peut être déterminée en utilisant un essai de culture bactérienne. En parallèle, des médicaments sont prescrits pour renforcer le système immunitaire. La nomination d'un traitement d'entretien aide à accélérer la réparation des tissus après l'infection.

Dans le traitement de l'uréeplasmose chronique, la durée du médicament peut être beaucoup plus longue que dans le cours aigu de la maladie. De plus, il est nécessaire d'informer le médecin des antibiotiques prescrits dans le cas précédent d'exacerbation de la maladie. Étant donné que les micro-organismes au cours du traitement deviennent résistants aux médicaments, le médicament ne doit pas être répété. Après avoir terminé le cours complet de la thérapie, l'homme doit passer des tests de contrôle.

Médicaments pour le traitement de l'uréeplasmose

Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter l'uréeplasmose chronique.

  • Antibiotiques: dociscycline, azithromycine, clarithromycine, ofloxacine, lévofloxacine;
  • Immunomodulateur: Immunal, Imudon, Uro-Vaxom, Isofon, Cycloferon;
  • Adaptogènes: ginseng (teinture), échinacée (teinture).
  • Préparations galéniques obtenues à partir d'extraits de plantes: Prostero, Prostatricum fabriqué sous forme de capsules à usage oral.

Chacun des médicaments a son propre schéma posologique, qui ne peut être ajusté que par un spécialiste. L'auto-administration d'antibactériens et d'autres médicaments est inacceptable.

À la discrétion du médecin, un homme peut voir des séances ou des procédures physiothérapeutiques supplémentaires qui améliorent le statut immunitaire du corps. Une condition préalable est le traitement simultané du partenaire sexuel, car il peut être porteur d'infection.

Vous pouvez prévenir la forme chronique de l'uréeplasmose si vous suivez strictement les recommandations du médecin traitant lors du traitement initial. De plus, il est nécessaire de respecter scrupuleusement les mesures préventives, en augmentant l'immunité et en évitant les rapports sexuels accidentels.

Dmitry Novitsyuk

Urologue Novitsyuk Dmitry Fedorovich depuis 20 ans engagé dans le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies du système génito-urinaire.

Obzoroff
Ajouter un commentaire